Être bien pour produire bien, le sondage

Je vous l’annonçais, votre aide est sollicitée pour apporter témoignage et pertinence à la conférence que je tiendrai Paris Web 2013.

Le but de cette conférence ‐ Être bien pour produire bien ‐ est de parler du lien qu’on peut raisonnablement faire entre le bien-être du travailleur et la qualité de son travail. Or, vous pouvez m’aider et apporter de la matière à cette conférence en répondant au sondage :

Bien-être et qualité du travail | Sondage

NB : Ce sondage a pour but de recueillir les avis des personnes dont le métier est la conception, le développement, la stratégie ou l’édition web. Ne répondez pas si vous ne travaillez pas sur le média web (si vous l’utilisez professionnellement mais que ce n’est pas l’objet de votre production).

On y parlera de l’impact que des éléments peuvent avoir sur la qualité de votre travail. Par « travail », on entend ce que l’entreprise attend de vous via votre fiche de poste et/ou vos objectifs annuels. Cela inclue vos livrables mais aussi votre comportement.

Mise à jour – 14/10/2013 : Résumé de la conférence en question

Ce contenu a été publié dans Actualités par Delphine Malassingne, et marqué avec , , . Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos Delphine Malassingne

C’est peut-être parce que j’aime bien classer, normaliser et entrer dans les détails que j’en suis arrivée à la gestion de la qualité web. Je suis pourtant partie d’une formation initiale artistique (arts plastiques et histoire de l’art) mais c’est vers Internet que je me suis tournée. J’y voyais un formidable outil de communication et de transmission de l’information. J’ai eu la chance de faire les bonnes rencontres : celles qui m’ont conduite vers la vision utilisateur, les standards du web, l’accessibilité numérique, etc. J’ai pu alors me forger ma propre conviction que j’ai cherché à appliquer dans mon travail de développeuse front-end et à partager autour de moi. Devenue responsable qualité web depuis juin 2009, je n’ai de cesse de me perfectionner sur ce métier encore naissant et de le faire connaître.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *